Au Refuge, nos journées sont simples et s’articulent autour de la méditation, des repas, du travail et de l’étude du dharma. Toute notre pratique est là : comment dans les gestes les plus ordinaires, nous pouvons faire resplendir l’extraordinaire.

«La voie suprême n’est pas difficile, pour peu qu’il n’y ait plus de préférences», écrivait le maître zen Sôsan (dans le Shinjinmei [lien externe], « L’inscription à propos de la foi »). Nous abandonnons toute ambition, tout jugement, toute attente et, instant après instant, nous marchons résolument sur les traces de l’Éveillé. Notre vie devient alors naturellement la vie des bodhisattvas.

Nos horaires quotidiens (hors les temps de retraite)

  • 6 h 00 : lever
  • 6 h 10 – 7 h 00 : méditation assise
  • 7 h 00 – 7 h 10 : méditation marchée
  • 7 h 10 – 8 h 00 : méditation assise
  • 8 h 00 – 8 h 30 : petit-déjeuner
  • 8 h 30 – 9 h 00 : nettoyage
  • 9 h 15 – 12 h 00 : travaux en commun
  • 12 h 15 – 13 h 00 : déjeuner
  • 13 h 00 – 14 h 00 : temps personnel
  • 14 h 00 – 17 h 00 : travaux en commun
  • 17 h 15 – 18 h 15 : étude du dharma
  • 18 h 30 – 19 h 00 : dîner
  • 19 h 00 – 20 h 00 : temps personnel
  • 20 h 00 – 20 h 50 : méditation assise
  • 20 h 50 – 21 h 00 : méditation marchée
  • 21 h 00 – 21 h 50 : méditation assise
  • 22 h 00 : coucher

Le lundi et le mardi sont des journées de repos.

Le dimanche, les travaux en commun du matin sont supprimés. À 10 h, nous faisons offrande de nourriture aux êtres affamés (le rituel de l’ambroisie).

Méditation zen (DR)

« S’il vous plaît, pratiquez la voie comme si vous vouliez éteindre un feu qui brûlerait sur votre tête. » (Maître Dôgen)