Une autre façon d’accommoder la courge butternut, qui l’eût cru, avec du cidre et de la sauce de soja.

Les recettes de la cuisine shojine contiennent le plus souvent du saké ou du mirin, deux alcools de riz (ces alcools sont différents : l’un ne remplace pas l’autre). Dans un souci d’adaptation et de consommation locale, j’utilise plutôt des vins blancs et même, comme ici, du cidre. S’il vous plaît, préservez la vie, utilisez un cidre végane si vous préparez cette recette. Même si l’étiquette ne le mentionne pas, la quasi-totalité des boissons alcoolisées contiennent en effet des produits animaux, colle de poisson, caséine, albumine ou gélatine, employés dans le processus de clarification. Malheureusement, tous les cavistes ne proposent pas d’alcools exempts de tous produits animaux. À noter : un cidre bio végane distribué en Biocoop (Eure et région parisienne) et par correspondance : Le domaine de la Baudrière.

Ingrédients

Pour 4 portions :
– 500 g de courge butternut ;
– 3 cuillères à soupe de sauce de soja (shôyu) ;
– 3 cuillères à soupe de cidre doux ;
– 1 cuillère à soupe d’eau ;
– 11/2 cuillère à soupe d’huile d’olive.

À savoir : Les quantités sont systématiquement données en grammes et en millilitres, ou leurs multiples, selon l’usage français. Elles sont fixées en tenant compte d’une certaine modération et d’un repas de la cuisine zen composé de plusieurs plats.

Préparation

Épluchez une courge butternut, ôtez les pépins et les parties filandreuses. Coupez en dès.

Faites chauffer l’huile dans une poêle, ajoutez les dès de courge. La poêle doit être suffisamment grande pour que les dès ne soient pas superposés. Laissez dorer une minute ou deux.

Pendant ce temps, mélangez la sauce de soja, le cidre et l’eau dans un bol. Baissez le feu. Ajoutez cette préparation liquide dans la poêle. Laissez cuire doucement à feux doux une quinzaine de minutes. Vérifiez la cuisson. La courge doit être parfaitement cuite mais pas trop.

Facultatif : vous pouvez ajouter en fin de cuisson du persil ou une autre herbe.

Pour les lecteurs

N’hésitez pas à me signaler les marques, mais aussi les lieux de distribution de cidres et de vins bio véganes. Cette liste fait défaut.

Vous pouvez poster vos commentaires ci-dessous ou encore échanger dans le groupe Facebook Cuisine zen dédié à l’apprentissage de la shojine (suivre le lien, une simple inscription suffit).